Terroirs De Bordeaux

Edition du 17/10/2017
 

Château Bourseau, une belle philosophie familiale

Top

Château BOURSEAU

“Nous sommes deux frères à travailler ensemble sur la propriété, nous raconte François-Xavier Gaboriaud, et représentons la troisième génération à la suite de notre grand-père et notre mère Véronique Gaboriaud. Nous travaillons dans leur continuité en suivant les principes inculqués, en essayant toujours d’améliorer la qualité de nos vins, c’est une philosophie familiale".


Mon frère Jérôme est responsable de la partie technique et je m’occupe plus particulièrement de la commercialisation. Nous tendons tous les deux à produire le meilleur vin possible dans les conditions les plus naturelles possibles. Nos vins sont très typés, très traditionnels de Bordeaux. Ce sont des vins comme on les aime, bien équilibrés et fruités avec de l’élégance et une belle persistance en bouche. Nos vignes sont plantées sur de jolies croupes sablo-graveleuses, nous sommes situés à l’entrée du village de Lalande-de-Pomerol, nos sols ressemblent à ceux du plateau de Pomerol tout proche. Le vignoble de 10 ha, dont l’âge moyen est 45 ans, se compose de 75% de Merlot et 25% de Cabernet franc, est très ancien, et connu comme l’un des meilleurs de Lalande de Pomerol. Le chai de 1960 fut entièrement rénové en 2002. La vinification se déroule en cuves Inox de petits volumes permettant des sélections précises. L’élevage se fait en barriques de chêne, renouvelées par tiers chaque année. Nous faisons de petites macérations à froid pour les fermentations alcooliques. Nous avons la chance de posséder de petites cuves Inox, ce qui nous permet de vinifier “en parcellaire”, donc avec beaucoup de précision, ce qui est très utile au moment des assemblages. Nous effectuons de nombreux remontages, le vin est choyé, c’est une petite production “cousue main”, si je puis dire. Nous mettons le vin à vieillir dans des fûts de chêne de 300 litres, afin qu’il ne prenne pas trop le bois, juste ce qu’il faut pour lui apporter un peu de structure sans masquer les arômes de fruits rouges et noirs (framboise, cassis) et d’épices que l’on retrouvent dans nos vins, c’est leur caractéristique, c’est l’effet terroir.” Qualité des millésimes 2013 : il se révèle être très délicat, avec beaucoup de finesse. Notre élevage en barriques de 300l et un plus faible pourcentage de bois neuf pour privilégier les arômes du vin et moins de notes boisées, nous a permis de conserver la fraîcheur et la délicatesse de ce millésime. 2012 : une belle couleur, une belle acidité, un vin très élégant, tout en finesse aux arômes de fruits rouges bien mûrs. L’élevage de 12 mois apporte beaucoup de complexité au vin sans masquer le fruité, les tanins sont très soyeux, des vins de moyenne garde entre 5 à 10 ans, on pourra se faire plaisir rapidement. 2011 : un millésime très réussi également, d’une belle acidité, un vin qui promet beaucoup, il fait penser aux 2008 et 2009. 2010 : l’année parfaite, très belle couleur, très beau fruit, belle acidité, très charnu, très bel équilibre, très bon potentiel de vieillissement.

   

Château Bourseau, une belle philosophie familiale

Véronique, François-Xavier et Jérôme Gaboriaud

33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone : 05 57 51 52 39
Télécopie : 05 57 51 70 19
Email : chateau.bourseau@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT POMEROL
e_pomerol.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS (Hors Classe)
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
BEAUREGARD
LA CROIX
CANON-CHAIGNEAU (Lalande-de-Pomerol)
CLOS RENÉ
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
MAZEYRES
BELLEGRAVE
LE CAILLOU
LA CROIX-TOULIFAUT
ROQUEBRUNE (Lalande-de-Pomerol)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CANON (Canon-Fronsac)
GABY (Fronsac)
ROUMAGNAC LA MARECHALE (Fronsac)
BELLES-GRAVES (Lalande-de-Pomerol)
BOURSEAU (Lalande-de-Pomerol)
MOINES (Lalande-de-Pomerol)
CARLES (Fronsac)
MAZERIS (Fronsac)
MOULIN DU JURA (Lalande-de-Pomerol)
PETITE CROIX (Lalande-de-Pomerol)
VOSELLE (Lalande-de-Pomerol)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GANNE
ARNAUDS (Lalande-de-Pomerol)
FERRAND
LAFLEUR DU ROY
CLOS DU PÈLERIN
VIAUD (Lalande-de-Pomerol)
PLINCE
VALOIS
LA CROIX ROMANE (Lalande-de-Pomerol)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVROL-BEL AIR (LP)
(TAILLEFER*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOIS DE LABORDE (LP)
ROCHES FERRAND (LP)

> Nos coups de cœur de la semaine

Château VALENTIN


Un vin classique de ce que l'on recherche à Bordeaux, à la fois dense et franc, sans “chichis“ œnologiques, élevé par un propriétaire passionné. Son Blaye Côtes de Bordeaux rouge 2011, très classique, aux tanins puissants et fins à la fois, riche en arômes, est un vin charnu qui sent bon la prune et les sous-bois. Le 2010 est de couleur rubis, équilibré, aux tanins bien fermes, bien élevé, corsé, au nez dominé par la mûre, de bouche puissante et parfumée (griotte, humus...), de bonne garde, très abordable. Le 2009 est un vin dense, aux nuances de fumé, de violette et de fraise des bois, de belle robe soutenue, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins soyeux. Remarquable Premières Côtes de Blaye rouge cuvée élevée en fûts de chêne 2006, avec des notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution.

Dominique Revaire
Le Valentin
33390 Cars
Téléphone :05 57 42 12 16
Email : dominique.revaire@wanadoo.fr

Château CANON


Le vignoble familial Château Galand est une propriété fort ancienne, dont les bâtiments datent pour certains du XVIe siècle. Ses vignes s'étendent du flan méridional du fameux coteau argilo-calcaire en pente douce de Canon jusqu'aux plaines alluviales de la Dordogne dont les méandres serpentent à quelques mètres de là. La côte de Canon-Fronsac est le prolongement géologique vers le sud-ouest de la grande côte de Saint-Émilion portant les crus les plus prestigieux de l'appelation. Elle en est séparée sur une distance de 5 à 6 km par la plaine de Pomerol à l'est. Au nord, s'étendent les vignobles de Fronsac. On y retrouve les calcaires à astéries et la molasse du Fronsadais donnant le vin dont le caractère suffit à le distinguer. Le relief accidenté de la région empêche la stagnation des eaux et la proximité des rivières protège les vignes des gelées. Voilà un remarquable Canon-Fronsac 2012, médaille d’Argent Paris 2015, qui allie puissance et distinction, au nez de petits fruits rouges frais, d’une jolie concentration, riche et subtil à la fois, aux notes de fruits mûrs et de truffe. Goûtez leur Bordeaux Supérieur Château Galand 2012, aux nuances de fruits noirs et d’épices, harmonieux et persistant, de bouche ferme et ronde à la fois, et le Bordeaux Supérieur Château Galand 2014, bien charnu, tout en nuances aromatiques, un vin aux tanins amples et au nez complexe où dominent le cassis et la griotte.

Vignobles Jean GALAND et ses Enfants
La Malatie
33126 Fronsac
Téléphone :05 57 25 20 72 et 06 27 05 05 38
Télécopie :05 57 58 20 81
Email : info@chateau-galand.com
Site personnel : www.chateaufronsac.com

Château SAINTE-BARBE


Sainte Barbe était une Chartreuse typique de Bordeaux du XVIII siècle surplombant la rivière, avec de belles dépendances. La maison est située sur les rives de la Garonne avec une vue magnifique sur la rivière. Elle est construite au-dessus des caves qui se trouvent au rez-de-chaussée où les barriques de vin étaient emmagasinées. Elles pouvaient être roulées à la main au bord de la rivière pour être chargées sur des navires à destination de l'Angleterre et de l'Europe du Nord. Le vignoble Sainte Barbe couvre actuellement 30 ha de graveleux, les sols alluviaux sur la rive droite de la Garonne. La majorité des vignes ont été replantées en 1999 par la famille Touton. La propriété a été rachetée par la famille de Gaye en 2013 (Château Grand Corbin Manuel, à Saint-Émilion). Nombreuses récompenses obtenues. Voilà un beau Bordeaux Supérieur 2014, Merlot, Cabernet-Sauvignon, Cabernet franc, Petit Verdot sur sols d’alluvions (argile, silice, gravier), un vin bien typique de ce millésime classique du bordelais, avec ces nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, de bouche classique, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà tout en charme mais de très bonne garde. Le 2013, avec des tanins soyeux, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée, est tout en rondeur, parfait sur des brochettes ou un sauté de veau. Le 2012 est de robe soutenue, aux tanins souples et bien équilibrés, au nez de mûre, de bouche harmonieuse et persistante. Excellent 2011, aux arômes de framboise très mûre et de poivre, de très bonne structure, d’une belle couleur aux reflets violets. Goûtez le Bordeaux Merlot 2014, au nez où dominent le pruneau et la framboise, de bouche flatteuse et riche à la fois, avec des tanins veloutés.

Famille de Gaye
Route de Burck
33810 Ambès
Téléphone :05 56 77 49 57
Email : commercial@chateausaintebarbe.fr
Site personnel : www.chateausaintebarbe.fr

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Beau Pessac-Léognan blanc 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, un vin tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction. Le 2008, avec des senteurs de noisette et de chèvrefeuille, est ferme et suave, tout en harmonie, vraiment très agréable. Excellent 2007, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante.

François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : courrier@domaine-de-grandmaison.fr
Site : domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château TOUR du PAS SAINT-GEORGES


Le Saint-Georges-Saint-Émilion 2012, qui développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, dense et ample, très équilibré. Le 2011, au nez délicat, mêle puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveux, généreux aux papilles. Superbe 2010, aux arômes de fruits macérés et d’épices, riche, aux nuances de fruits noirs et d’épices, charnu et bien classique, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, de bouche très généreuse, de garde. 

Pascal et Amandine Delbeck

33570 Montagne
Tél. : 05 57 24 70 94
Fax : 05 57 24 67 11
Email : contact@delbeckvignobles.com
www.delbeckvignobles.com


Château BASTOR LAMONTAGNE


Mêmes propriétaires que le Château Beauregard, à Pomerol. Au Château Bastor-Lamontagne, nous raconte Vincent Priou, les vendanges en 2016 se sont étalées jusqu’à la fin octobre. Belle récolte homogène. Le rendement de 20 hl/ha nous satisfait, les années précédentes c’était plutôt autour des 12hl/ha.
Ce sont des vins d’une belle fraîcheur, très aromatiques (fruits frais et agrumes), des acidités assez présentes, des vins plus sur l’élégance, la fraîcheur du fruit que sur le confit, à la dégustation, des Sauternes un peu aériens, bien équilibrés. Le 2015 est très riche, un vin magnifique peut être un peu plus capiteux mais toujours avec cette élégance, un peu moins d’acidité, un vin très flatteur. Au Château Saint-Robert, nous sommes certifiés Bio en blanc sec et toujours en conversion pour le rouge. Le 2016 est un beau millésime. De jolis vins avec un peu plus d’acidité que le 2015, surtout avec beaucoup de fraîcheur et d’élégance. Les blancs sont excellents, nous allons embouteiller les rouges qui sont très réussis. Je compare le 2015 au 2009, et le 2016 au 2010.
Le 2015 est très accessible dans sa jeunesse, flatteur, soyeux avec une acidité un peu plus basse, un millésime qui se révèle formidable après quelques années de cave.”
On patiente avec ce Sauternes 2013, dense, aux notes fruitées et florales intenses, d’une grande puissance aromatique au palais (pain grillé, pêche mûre…), d’une douce onctuosité. Le 2012, avec des arômes d’acacia et de fruits mûrs, très gras mais d’une belle fraîcheur en bouche, aux notes de fruits confits, est à déguster pour lui-même ou sur un foie gras. 
Superbe 2011, aux connotations florales délicates, de bouche onctueuse et complexe, alliant puissance et distinction, d'une belle ampleur en finale avec des nuances de citron, de poire, de pain brioché au palais, de belle garde.
Le Second Vin, Les Remparts de Bastor-Lamontagne 2014, mêle richesse et finesse en bouche, au nez de grillé et de pêche. Puissant, le Sauternes Château Bordenave 2015, velouté, de belle couleur dorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits surmûris, tout en bouche, de garde.
Joli Caprice 2014, très agréable, élégant, à déguster à l’apéritif, aux délicieux arômes de fruits à chaire blanche, aux notes florales de jasmin, de bouche franche comme So Sauternes 2015. Goûtez encore le Château Bastor-Lamontage blanc sec 2016, très agréable, où se mêlent des notes d’amande et de poire, d’une très jolie persistance. 
Il y a également leur Château Saint Robert Graves rouge 2015, de couleur pourpre, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche ample, aux tanins souples, le Château Saint Robert Poncet-Deville Graves rouge 2014, qui associe puissance et distinction, gras, charnu, de bouche ample et fondue, aux tanins denses, aux notes de fruits rouges mûrs (cerise, cassis) et de cannelle. 
Quant au Château Saint Robert Poncet-Deville Graves blanc sec 2014, au nez fleuri, est suave et puissant, avec des nuances d’agrumes, de robe jaune clair, très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes.

Directeur : Vincent Priou
La Montagne-Est
33210 Preignac
Tél. : 05 56 63 27 66
Fax : 05 56 76 87 03
Email : bastor@bastor-lamontagne.com
www.bastor-lamontagne.com


Château BEAUREGARD


Cette belle propriété d’un seul tenant bénéficie d’un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol. La famille Moulin a repris en 2014 cette propriété, ainsi que les trois autres vignobles, dont Bastor-Lamontagne.
“Le 2015 est un millésime magnifique, nous raconte Vincent Priou, qui dirige l’ensemble des propriétés, que ce soit à Beauregard, ou en Sauternais, au Château Bastor-Lamontagne, où le botrytis était merveilleux et à Saint-Robert nous n’avions jamais produit de graves blancs secs aussi bons ! Ici, au Château Beauregard, nous avons récolté des Merlots aux tanins très denses, très soyeux, les Cabernets francs étaient formidables, ce sont eux qui donnent au vin la finesse, la fraîcheur et la longueur en bouche. Nous avons 30% de Cabernet franc ici, ce qui est plutôt rare, cela fait partie de notre histoire et y restons fidèles car le terroir s’y prête.”
En effet, on se fait plaisir avec ce Pomerol 2015, 70% Merlot et 30% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne, parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de prune en bouche. Le 2014, de robe intense, de bouche persistante avec ces arômes d’épices, de cuir et de myrtille, est d’une belle complexité au palais, aux nuances de fumé. Le 2013 (70% Merlot et 30% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, est un vin tout en fruit, tout en charme. Le 2012, plus dense, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices, un vin racé, très typé, volumineux, de garde.
Beau 2011, coloré, alliant charpente et velouté aux papilles, très parfumé, très complexe, au nez comme en bouche, un grand vin qui poursuit son évolution et développe des arômes très séduisants de truffe et de groseille surmûrie au palais. Grandissime 2010 (75% Merlot et 25% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de violette, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé, racé, d’une très belle finale. Superbe 2009, de robe foncée, au nez légèrement épicé, ample, concentré, riche et parfumé au palais (griotte, mûre, humus), très charnu, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés et savoureux, de garde, bien sûr. Le 2008, très typé, associe une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, un beau vin dense et velouté, aux tanins fermes mais distingués à la fois, de belle évolution.
Le Second Vin, le Benjamin de Beauregard 2014, mêle puissance et distinction, il est charnu, d'une rondeur et d'une bouche persistantes, où dominent la prune et l'humus. 
Goûtez le Lalande-de-Pomerol Pavillon de Beauregard 2015, de robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibré, bien charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante. Voir le Château Bastor-Lamontagne, à Sauternes.

Directeur : Vincent Priou

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 13 36
Fax : 05 57 25 09 55
Email : beauregard@chateau-beauregard.com
www.chateau-beauregard.com



> Les précédentes éditions

Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016

 




CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


EARL GUY MALBETE


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE TROTEREAU


DOMAINE GOURON


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales