Terroirs De Bordeaux

Edition du 17/11/2015
 

DOURTHE, UNE BELLE SAGA FAMILIALE

Passion

Château MAUCAILLOU

La famille Dourthe, d’origine landaise, se dédie à la viticulture et à l’élaboration de vins fins depuis le milieu du XIXe siècle. Philippe Dourthe était passionné par les grands terroirs viticoles et la production de vins de haute expression, et c’était un personnage emblématique du vignoble médocain, sa forte personnalité et son franc-parler réputés. Ses enfants, Caroline, Pascal et Magali, représentent la 6e génération et perpétuent cette longue et noble tradition, n’ayant de cesse d’agrandir le patrimoine familial.


En 1972, la famille reconstitue le vignoble du Château Felletin Cru Bourgeois situé à Lamarque en Haut-Médoc qu’ils commercialisent sous le nom de Maucaillou-Felletin. En 1989, les Dourthe rachètent le Château Duplessis-Fabre, Cru Bourgeois à Moulis, puis l’aventure passe par la rive droite où ils acquièrent en 2003, le Château de Beau Rivage, en Bordeaux-Supérieur, situé sur un splendide terroir qui surplombe la Garonne. À ce jour, ils contrôlent 150 hectares de vignobles sur des terroirs privilégiés et méticuleusement sélectionnés, et la production annuelle totale atteint 1million de bouteilles. Ils produisent des vins qu’ils vinifient eux-mêmes et qu’ils commercialisent au meilleur rapport qualité-prix pour permettre ainsi aux nombreux amateurs de partager le plaisir qu’ils ont eu à élever de tels vins de prestige. Château Maucaillou Château Maucaillou s’étend sur 90 hectares de vignes d’âge moyen de 25 ans (51% Cabernet-Sauvignon, 42% Merlot et 7% de Petit Verdot) et se trouve au cœur du Médoc à Moulis. Cette très belle propriété occupe une situation privilégiée entre Margaux et Saint-Julien. C’est le fief de la famille Dourthe qui y consacre son énergie depuis de nombreuses années et a constitué une formidable entité en plus du vignoble et des chais : école du vin, salle de réception, chambres et table d’hôtes au Château, musée des arts et métiers de la vigne et du vin... Les terroirs viticoles qui portent les vignes du Château Maucaillou sont constitués de belles croupes d’alluvions du quaternaire provenant en grande partie de la nappe graveleuse garonnaise de Güntz (80% de Graves de Güntz et 20% d’argilo-calcaire), celle des Grands Crus Classés du Médoc. La vinification est conduite dans un cuvier luxueux bénéficiant de l’équipement automatisé, un modèle du genre souvent cité en exemple par les sommités de l’œnologie bordelaise. La cuverie tout en acier inoxydable est équipée de contrôles thermiques précis pour appliquer la méthode de vinification propre à la famille Dourthe, qui consiste à baisser la température durant les premiers jours de fermentation afin d’extraire la quintessence des arômes de fruits, puis de relever la température du moût, en fin de fermentation, pour l’extraction des tanins les plus fins et obtenir une belle couleur soutenue. Les vins du Château Maucaillou sont d’une couleur très foncée, les tanins sont fins, on note beaucoup de gras, de richesse, de fruité, avec des saveurs mûres, les vins sont harmonieux, généreux et corsés. La série des millésimes 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 et 2005 est particulièrement réussie. N°2 de Maucaillou : ce Cadet du Château Maucaillou est un vin issu de sélections particulièrement sévères. C’est un vin charmeur, généreusement fruité, long en bouche, une valeur sûre de l’appellation Moulis-en-Médoc. “Le Haut-Médoc de Maucaillou, nous précise Pascal Dourthe, est un vin que nous avons proposé à la place de Bordeaux à partir du millésime 2003. C’est une qualité un peu différente de Maucaillou, un vin qui a ses propres particularités avec, notamment, un fruité très enveloppant, très agréable. Le Haut-Médoc de Maucaillou est issu des vignes situées sur la commune de Lamarque et qui font partie intégrante du Château Maucaillou. Cela correspond à des parcelles que mon père avait achetées il y a fort longtemps et que nous sommes heureux de mettre en valeur tant elles sont situées sur des terroirs contigus à Maucaillou.” Château de Beau Rivage “J’ai une affection toute particulière pour le Château de Beau Rivage, poursuit Pascal Dourthe, un joli Bordeaux Supérieur que nous avons acheté en 2003 et qui est situé sur la commune de Beaurech. C’est une belle entité de 55 hectares d’un seul tenant en bord de Garonne, avec des sols très intéressants composés d’alluvions et de graves. La grande et belle cuverie de 4500 hl permet de travailler dans d’excellentes conditions. Le vin est charnu, d’une belle matière fruitée soulignée par un léger boisé. Les arômes de cerise noire mûre et de griotte, de pain grillé, sont très présents, le vin est très agréable en bouche, complet, rond et souple.” Ce vin est principalement commercialisé sous la marque Le Bordeaux de Maucaillou.

   

DOURTHE, UNE BELLE SAGA FAMILIALE

Famille Dourthe

33480 Moulis-en-Médoc
Téléphone : 05 56 58 01 23
Télécopie : 05 56 58 00 88
Email : chateau@maucaillou.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT MEDOC
e_medoc.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
LATOUR (Hors Classe)
MOUTON-ROTHSCHILD
GRAND-PUY-LACOSTE
MONTROSE
CLERC-MILON
PICHON-COMTESSE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LAFITE)
(MARGAUX)
BATAILLEY
LÉOVILLE-BARTON
LASCOMBES
CLAUZET
HAUT-MARBUZET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(LYNCH-BAGES*)
MALESCOT-SAINT-EXUPERY*
(PONTET-CANET*)
BEAU SITE
(CALON-SÉGUR*)
FONBADET
LA GALIANE
HAUT-BATAILLEY
TRONQUOY-LALANDE
(GRAND-PUY DUCASSE)
ESTEAU
FONTESTEAU*
HOURTIN DUCASSE*
LE MEYNIEU*
LA PEYRE
AGASSAC
CAMBON LA PELOUSE*
DAVID*
RAUX
TEMPLE DE TOURTEYRON
BROUSTERAS
COUDOT
HENNEBELLE
LESTAGE-DARQUIER*
LOIRAC
LES MOINES*
MOULIN ROUGE
BOIS CARRÉ*
(FOURCAS-HOSTEN*)
GRAVES DE LOIRAC
CROIX
LAGNEAUX*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BEYCHEVELLE*
(BRANE-CANTENAC*)
LAFON-ROCHET*
(TALBOT*)
DESMIRAIL*
FOURCAS-DUPRÉ
MAUCAILLOU
BRIDANE
MAYNE LALANDE*
VILLEGEORGE
HOURBANON
LAMARQUE
PLANTIER ROSE*
PATACHE D'AUX
PETIT BOCQ
SAINT-AHON
TOUR-DU-ROC
DEVISE D'ARDILLEY*
LUSSAN
VITICULTEUR FORT MEDOC*
LE BOURDIEU*
DOYAC*
PANIGON*
POMYS*
REYNATS
SOULEY-SAINTE-CROIX
CARONNE-SAINTE-GEMME
ESCOT*
SENILHAC*
GRANINS-GRAND-POUJEAUX
LES MARCEAUX*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHANTEMERLE*
DOMEYNE
LAMOTHE-CISSAC
TOUR SIEUJAN
TOUR MARCILLANET
SIORAC
LABADIE
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CROIX du TRALE*
DONISSAN*
FAUGEROUX
LARRIVAUX
LE TEMPLE*
SIGOGNAC
SÉRILHAN

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


 A l'honneur

 Suivez nous

Patrick Dussert-Gerber sur Facebook Patrick Dussert-Gerber sur Twitter Patrick Dussert-Gerber sur LinkedIn Patrick Dussert-Gerber sur Viadeo


UNIQUE EN FRANCE
, DISPONIBLE EN EDITION PAPIER OU NUMERIQUE

L'EDITION PAPIER
Exclusif : votre dédicace personnalisée par l'auteur


Un vrai guide interactif !

De votre tablette ou smartphone, flashez le QrCode du propriétaire et accédez gratuitement d'un seul clic aux commentaires de dégustation du GUIDE 2016

FRANCE METROPOLITAINE : 32,00 €
(Port Prioritaire compris)



L'EDITION NUMERIQUE PDF
L'intégralité du Guide chez vous dès votre paiement :

Idéal pour l'avoir toujours sur vous où que vous soyez, en cave, dans vos déplacements (sur votre smartphone, votre tablette). Consultable en très grand format sur votre ordinateur.

16,00 €
(format numérique PDF)


 Les classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château THURON


Au sommet de son appellation. Propriété familiale depuis le XVIIe siècle de 6 ha, dont le sol est formé de graves, d’argiles et de galets (60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Cultivée raisonnablement, avec une taille et un épamprage draconiens, la vigne produit une vendange qualitative, récoltée avec minutie à l’optimum de sa maturité. Le vin est vinifié de manière traditionnelle avec ses propres levures, ni collé, ni filtré. “2013 : jugeant que la qualité  des vins n'était pas digne d'être mise en bouteilles, nous avons tout vendu en vrac au négoce, nous raconte Jean-Pierre Lallement. Le millésime 2014 est une bonne année, des vins avec beaucoup d'acidité, ronds, puissants. Les Clairets et rosés vont être mis en bouteilles prochainement, les rouges sont en cours d'élevage, on verra comment le vin va évoluer, mais il sera dans la lignée des 2004, c'est un millésime fédérateur. En 2015, nous proposons les 2012. Il reste aussi des 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007 et 2008. A noter : le 1997, si décrié se révèle fort satisfaisant, le 1998 commence à s'ouvrir, le 2008 est magnifique aujourd’hui.” Voilà l’occasion de savourer son Bordeaux Supérieur 2012, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille, de poivre et de cassis, un très joli vin, charmeur et puissant à la fois, tout en bouche. Le 2011, aux tanins riches, charpenté, est un vin puissant et structuré, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, prune, cannelle...), tout en persistance comme le 2009, charnu et concentré, un vin riche en bouquet comme en matière, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de prune et de violette, de très bonne base tannique. Le 2008 est un vin équilibré, charnu et typé, au nez subtil, aux nuances de cassis, de prune et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante, de bonne garde comme le montre ce 2005, médaille d’Or au Concours des Vignerons Indépendants, de belle couleur, un vin corsé et typé comme on les aime, tout en parfums, aux nuances de sous-bois, de cassis et d’épices. Goûtez le Bordeaux rosé Althaéa de Thuron, d’une couleur délicate, tout en subtilité, au nez de rose et de pêche, franc, développant en bouche des arômes de fruits frais et une touche épicée. Le Cattleya de Thuron (le cattleya étant une race d’orchidée chère à Marcel Proust), est un très joli Clairet, délicat, franc, avec des arômes puissants de fruits frais, une touche d’amande, un vin ample et friand.

Jean-Pierre et Pierrette Lallement

33190 Pondaurat
Téléphone :05 56 71 23 92
Télécopie :05 56 71 01 89
Email : contact@chateauthuron.com
Site personnel : www.chateauthuron.com

Château FRANC LARTIGUE


La Scea des Vignobles Marcel Petit, fut créée en 1986 par Marcel Petit avec l’acquisition du Château Pillebois en Castillon Côtes de Bordeaux. Dès 1988, la société s’est enrichie avec les châteaux Franc Lartigue et Grande Rouchonne (Saint-Émilion), puis, en 1997, la gestion des vignobles est confiée à Élisabeth et Jean-Pierre Toxé, respectivement fille et gendre de Marcel Petit. Le terroir est constitué de sable et de graves, les sols sont travaillés un rang sur deux, les autres rangs étant engazonnés. Toutes les fertilisations sont faites avec des fumures organiques naturelles à faible teneur azotée mais riches en humus. Coup de cœur pour ce Saint-Émilion GC 2012, issu de vignes de 42 ans, assemblage de 70% de Merlot et parts égales de Cabernets franc et Sauvignon, vieilli 12 mois en barriques dont 1/3 de fûts neufs, un vin alliant puissance et distinction, bien charnu, d’une rondeur et d’une bouche persistantes, où dominent la prune et l’humus, avec des nuances de fruits rouges cuits. Excellent 2011, intense au nez comme en bouche, parfumé (mûre, poivre...), aux tanins harmonieux et riches.  Leur Castillon Côtes de Bordeaux 2012, pratiquement un pur Merlot (95%, et 5% Cabernet-Sauvignon), est fort bien élevé, charnu, de couleur grenat, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale.

Vignoble Marcel Petit
6, chemin de Pillebois
33550 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 33 03
Email : contact@vignobles-petit.com
Site personnel : www.vignobles-petit.com

Château La CROIX MEUNIER


Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au Gfa Meunier. C’est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. “En 2014, nous avons fait une belle vendange saine, sur trois jours, nous raconte Sandrine Meunier, qui, au final, nous donne un vin très complexe, avec de la matière, une belle couleur, sur le fruit (fruits rouges, cassis) comme nous savons le faire au Château. Sa belle acidité me permet de dire que se sera un millésime de garde.” Coup de cœur pour le Saint-Émilion GC cuvée Georges Meunier 2012, tout en arômes, gras, au nez intense et complexe, corsé et charpenté, avec des arômes de framboise et de mûre, de très bonne garde. Savoureux 2011, avec cette touche de fumé caractéristique, ample et très équilibré, où se retrouve une belle subtilité d’arômes dominée par la griotte et la mûre, d’une grande harmonie en bouche, tout en finesse. Le 2010, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux, bien marqué par son terroir, prometteur. Beau 2009, de robe pourpre foncé, est superbe, aux notes de truffe, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, généreux, de garde.

Scea Meunier & Fils
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 72 54 et 06 88 15 26 19
Télécopie :05 57 24 72 54
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


Un domaine de 19 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires (65% Sauvignon, 15% Sauvignon gris et 20% Sémillon pour les vins blancs; 60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc pour les vins rouges). Vendanges manuelles, élevage du blanc 30% en barriques neuves pendant 6 mois sur lies fines et 70% en cuves sur lies également ; le rouge : vin de goutte 80% de la récolte en barriques pendant 12 mois et vin de presse 20%. Le vin produit sur le domaine se caractérise par une expression minérale autant en rouge qu'en blanc reflétant le type de sol argilo-calcaire. Belle valeur sûre avec ce Pessac-Léognan rouge 2010, riche en couleur, dense, où se mêlent la griotte et l’humus, un vin charnu, charpenté, de garde. Savoureux 2009, aux notes de fruits macérés et d’épices, gras, aux tanins très équilibrés, au charnu caractéristique, bien en bouche, de belle évolution. Le 2008, de couleur profonde, structuré, ample, avec des tanins riches et qui se fondent bien, des arômes de fruits bien mûrs (cassis, griotte...), tout en finale, prometteur également. Le 2007, de couleur grenat aux reflets violine, il est tout en bouche, avec beaucoup de structure, bien équilibré, au nez de cerise et d’humus, de charpente très élégante. Le 2006, dense, où se mêlent la griotte, la groseille et l’humus, aux tanins soyeux, est bien charnu, ample et structuré, de garde. Le 2005, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, est chaleureux, de très bonne évolution. Beau Pessac-Léognan blanc 2010, rond, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, puissant mais très fin, un vin tout en finale. Le 2009, avec ces arômes de fruits frais, de grillé et de fleurs, mêle nervosité et gras au palais, un vin toute en nuances et distinction. Le 2008, avec des senteurs de noisette et de chèvrefeuille, est ferme et suave, tout en harmonie, vraiment très agréable. Excellent 2007, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante.

Jean et François Bouquier
182, avenue de la Duragne
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 75 37
Télécopie :05 56 64 55 24
Email : domaine-de-grandmaison@vinsdusiecle.com
Site : domaine-de-grandmaison
Site personnel : www.domaine-de-grandmaison.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château de LISENNES


Une propriété de 53 ha de vignes d’un seul tenant. C’est la quatrième génération qui est aux commandes.
“Nous avons obtenu les certifications “culture raisonnée” et “Terra Vitis” qui couronnent nos efforts dans le domaine de la protection de l’environnement, précise-t-on. Nous avons été plus loin en 2011 avec le passage de 7 ha en Bio, et développons l’œnotourisme...”
Goûtez ce Bordeaux Supérieur L’Esprit de Lisennes 2009, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, dense et velouté, de belle évolution. Excellent Entre-Deux-Mers Blanc de Lisennes 2013, au nez fin (fougère, pomme), ample, d’une belle vivacité, parfumé et persistant, régulièrement réussi comme le Bordeaux rosé cuvée 7 Hectares 2013, issu de vignes cultivées selon les règles de l’agriculture biologiques, où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, dense et distingué à la fois, tout en fraîcheur et persistance. Le Bordeaux rouge cuvée 7 Hectares 2011, généreux, à dominante de pruneau, de cannelle, a des tanins soyeux, un vin de bonne évolution. 
Goûtez le Bordeaux Supérieur Tradition 2009, souple avec une attaque fruitée de petits fruits rouges, qui est un vin très bien équilibré, aux tanins soyeux, parfait sur un magret. Il y a encore le Clairet de Lisennes 2013, généreux et fruité en bouche, harmonieux, rafraîchissant, et le Crémant de Lisennes, de mousse fine, d’une belle harmonie au nez comme en bouche, aux senteurs de fleurs blanches et de poire en finale (4,50 à 12,50 €).

Jean-Luc Soubie

Château LA CROIX


Au sommet. Jean-François Janoueix est un ami depuis le premier Guide. Il est chaleureux, respecté et respectable, et porte la bonne parole des crus du Libournais aux 4 coins du monde.
Depuis l'acquisition de La Croix par Joseph et Marie-Antoinette Janoueix, Château La Croix prend la valeur de symbole : celui de la pérennité à la tête de la propriété et sur trois siècles d'une élite viticole. La remise en état de la propriété témoigne bien de cette "façon Joseph Janoueix", c'est à dire d'une synthèse viti-vinicole entre la modernité et la fidélité corrézienne à la terre.
On le voit avec ce Pomerol 2012, aux nuances de petits fruits des bois (framboise, groseille), ample, puissant et savoureux, très fin mais charnu, à dominante de rondeur, d’une longue finale. Superbe 2010, avec ces arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir, bien caractéristiques. Un vin charnu et bien charpenté, aux tanins riches et savoureux à la fois, de garde. Dans la lignée, le 2009, de couleur pourpre, charnu comme il se doit, aux tanins fermes et savoureux à la fois, très bien élevé, tout en nuances aromatiques avec des notes de poivre, de truffe, de griotte et d’épices, intense et charmeur, très typé. Superbe 2008, de robe grenat soutenu, parfumé et persistant, aux tanins riches, très équilibrés, un vin corsé, aux notes de cassis mûr, d’épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux en bouche. Goûtez le Pomerol Clos des Litanies 2010, qui allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie. Mêmes propriétaires que les Domaines Janoueix Jean-François à Libourne. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité. 

Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier
33506 Libourne
Tél. : 05 57 51 41 86
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
www.josephjanoueix.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château HAUT-BRION


Toujours au sommet (et de loin) avec ce Pessac-Léognan rouge (48,35 ha, 45 % Merlot noir, 44 % Cabernet-Sauvignon, 10 % Cabernet franc, l’âge moyen des vignes est de 40 ans, élevage du vin en barriques dont environ 80% neuves durant 18 à 22 mois selon les millésimes).
On ne peut que s’enthousiasmer devant ce 2009, aux arômes prononcés de fruits macérés (fraise, cerise, myrtille), un très grand vin suave et harmonieux, très séduisant, d’un grand volume en bouche souligné par des tanins fins, d’une grande persistance. Le 2007 associe structure et velouté, au nez bien caractéristique de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, alliant finesse et structure, qui poursuit son évolution. Le 2006, puissant et de teinte pourpre, aux notes prononcées de mûre et d’humus, avec des tanins d’un grand équilibre, est un vin gras et distingué.
Splendide Pessac-Léognan Château La Mission-Haut-Brion. “Quelque 27 ha, avec 43 % de Merlot, 47 % de Cabernet-Sauvignon et 10 % de Cabernet franc, précise Jean-Philippe Delmas. L’âge moyen des vignes est de 24 ans. La première couche du sol est sablo-graveleuse suivie d’une couche argileuse. Avec des épaisseurs de couches variables selon les parcelles, pour certaines, l’argile affleure alors que pour d’autres c’est l’inverse. Le cœur du vignoble de la Mission Haut-Brion est le plateau autour du château même et l’autre partie se trouve sur une croupe où se partagent La Tour Haut-Brion et la Mission Haut-Brion. Nous pratiquons une lutte raisonnée, limitons les traitements. Le travail des sols : certaines parcelles sont enherbées selon l’endroit, nous sommes à 10 000 pieds par hectare. Nous taillons la vigne de façon traditionnelle : effeuillage, Vendange En Vert et effeuillage à nouveau. Nous faisons des vinifications classiques avec toutefois la particularité d’effectuer des fermentations à 30° et des macérations durant 18 à 21 jours. Nous avons une chapelle sur le domaine donc nous avons appelé le Second Vin La Chapelle de la Mission Haut-Brion, issue des jeunes vignes, cela représente 30 à 40 % du vignoble.”
Formidable 2009, de couleur grenat, aux tanins savoureux, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d’épices, de belle amplitude en bouche, un vin dense mais très élégant, d’un grand charme, poursuivant son évolution. Le 2007, de robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibré, bien charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante. de garde. Le 2006, très distingué, encore très fermé, de belle robe, alliant une finesse tannique à une ampleur en bouche persistante, épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries, un vin de garde, bien sûr, comme en attestent ces deux millésimes redégustés cette année : le 1996, qui a conservé son nez exceptionnel aux nuances de truffe fraîche, de couleur pourpre, avec des arômes de fruits frais et d’épices, soyeux et dense en bouche, élégant et harmonieux mais tout en structure, puissant. Et le 1995, intense, riche au nez comme en bouche, avec ces senteurs de cuir, de fruits cuits, intense, aux arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir, un grand vin qui développe des arômes de truffe et de griotte.

Président : Prince Robert de Luxembourg - Directeur : Jean-Philippe Delmas

> Les précédentes éditions

Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château BOIS CARRÉ


Château FOURCAS-DUPRÉ


Château BELLEVUE-FAVEREAU


Château de CRAIN


Château PONTAC GADET


Château La MARZELLE


Château MAUVINON


Château LAROQUE


Cru D'ARCHE-PUGNEAU


Château BELLE GARDE


Château BELLES-GRAVES


Château CANON-CHAIGNEAU


Château de LAMARQUE


Château HAUT-CALENS


Château des BROUSTERAS


Château VILLEGEORGE


BORDEAUXTHÈQUE


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château de COUDOT


Château SMITH-HAUT-LAFITTE


Château BOUTILLON


Château VALENTIN



CHÂTEAU FILLON


CHATEAU BECHEREAU


CHATEAU LAROQUE


CHARLES SCHLERET


DOMAINE CRET DES GARANCHES


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE PIERRE GELIN


CHATEAU MACQUIN


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE DE L'AMAUVE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales