Terroirs De Bordeaux

Edition du 20/09/2016
 

Château La Marzelle

Sommet

Château La MARZELLE

Ce grand vin chaleureux, élégant, avec beaucoup de chair, aux tanins soyeux, est le résultat d’un travail de passionnés qui s’attachent, chaque année, à laisser s’exprimer au mieux ce grand terroir.


Au XVIIIe siècle, le Domaine de La Marzelle appartenait à la famille Largeteau. Celle-ci le tenait des Religieux de Faises, seigneurs de fiefs très étendus et dont on retrouve la vieille abbaye, non loin de là, aux Artigues de Lussac. C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. “La Marzelle étend ses 17 ha de Merlot (70%), de Cabernet franc (15%) et de Cabernet Sauvignon (10%) sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables : la Haute Terrasse de Saint-Emilion, précise Philippe Genevey, le Gérant. Elle a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes. De nombreuses opérations manuelles viennent peaufiner la maturation optimale des raisins. C’est la “prophylaxie”, méthode naturelle qui consiste à mettre la plante dans les meilleures conditions de défense contre les agressions exté- rieures, des maladies et du climat. Cette année un nouveau système de réception de vendange a été mis en place. Les raisins, vendangés manuellement, sont amenés au chai en cagettes. Après le passage sur une première table de tri vibrante, ils sont égrenés dans un égrappoir puis plongés dans un Tribaie dans lequel les grains les plus mûrs sont sélectionnés par leur densité. Le nouveau cuvier, inauguré en 2012, offre, avec ses cuves tronconiques en Inox, double paroi, une facilité de travail incroyable.” En Bio depuis 2008, le millésime 2015 sera le premier en Biodynamie. 2013 : marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et velouté, d’une belle concentration tout en rondeur, un beau vin, tout en charme. 2012 : remarquable, très gourmand, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, est très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse. 2011 : charme et volupté, au nez où s’entremêlent des notes d’épices et de fruits rouges mûrs, structuré, d’une belle ampleur, complexe, un vin encore jeune, qui demande à se fondre. 2010 : un très grand vin, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse, de garde, naturellement.

   

Château La Marzelle

Gérant : Philippe Genevey

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 10 55
Télécopie : 05 57 55 10 56
Email : info@lamarzelle.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
MOULIN VIEUX
LA CROIX-DAVIDS
COLBERT
HAUT-MACO
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX
MARSAN
RICAUD
PAYRE
BAVOLIER
MELIN
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
LAFLEUR BEAUSEJOUR
ARTHUS
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
ESPERANCE
LACAUSSADE SAINT MARTIN
MAYNE-GUYON
PETIT BOYER
TERRE BLANQUE



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
HAUT-MOUSSEAU
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX

(LAMOTHE de HAUX)
ANNICHE
CEDRES
(CARIGNAN)
BRETHOUS
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
HAUT-BEYNAT
BEL-AIR
(CLOS VIEUX ROCHERS)
FILLIOL
PILLEBOIS
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX


GRAND MOULIN*
GRAVES D'ARDONNEAU*
HAUT-BACON
BERGERE-BRIMAUD

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

COTES-DE-BOURG
GRAND-MAISON
REYNAUD
CADILLAC
COTES-DE-BORDEAUX

(BARREYRE)
CAVE QUINSAC
(GRIMONT)
CASTILLON
COTES-DE-BORDEAUX
BLAYE
COTES-DE-BORDEAUX


SEGONZAC
BOTTE
PETITS-ARNAUDS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAFARGUE


Une propriété menée par Jean-Pierre Leymarie, ancien maraîcher, qui s’est passionné pour son cru, le développant petit à petit. Le domaine compte 18,35 ha : presque 16 ha en rouge et 2,5 en blanc. Les vignes ont une moyenne d'âge de 20 à 25 ans. Le vignoble est planté en Cabernet-Sauvignon, Merlot, Cabernet franc et Petit Verdot pour les rouges, Sauvignon et Sauvignon gris pour les blancs. Cela donne ce Pessac-Léognan cuvée Prestige rouge 2012 (sélection de vieilles vignes, faibles rendements, vendanges manuelles à maturité optimale, critères phytosanitaires rigoureux), avec un nez de fruits noirs et d’humus bien prononcé, aux tanins très bien équilibrés, de bouche corsée et soyeuse, aux notes de mûre et de poivre, un vin d’excellente évolution.  Le Pessac-Léognan rouge classique 2013, souple, avec des tanins fondus, très est agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, associe distinction et rondeur. Le Pessac-Léognan cuvée Alexandre blanc 2013, au nez subtil (fleurs blanches, pêche...), tout en rondeur et persistance, suave et délicatement parfumé.

Jean-Pierre Leymarie
5, impasse de Domy
33650 Martillac
Téléphone :05 56 72 72 30
Télécopie :05 56 72 64 61
Email : contact@chateau-lafargue.com
Site personnel : www.chateau-lafargue.com

Château ORISSE du CASSE


La famille Dubois est entrée en viticulture en 1885. Un siècle plus tard, Richard, fils de Jean et Simone Dubois, reprend l'exploitation familiale avec son épouse Danielle. Tous deux sont œnologues. En 1985, l'exploitation grâce à l'amour qui a été porté par les parents de Richard, est en excellent état et présente une belle infrastructure. Dès ce moment là, une philosophie, un plan, sont établis : contrôle rigoureux des rendements (avec une mise au régime stricte des vignes), contrôle de l'état qualitatif du vignoble, vendange et vinification parcelle par parcelle, cépage par cépage, terroir par terroir, et retour à un élevage raisonnable en fûts. “Les Grands Vins de Bordeaux s’éloignent de plus en plus de la tradition, écrit Danielle Dubois, du respect des équilibres entre le Terroir, les Cépages, et le Vigneron responsable de l’élevage. En ce qui concerne la qualité, la conceptualisation technologique du vin a permis un grand bond en avant. Hélas, l’arrivée de quelques “gourous” conséquence de la Mondialisation, amène les concepteurs de vin à penser “uniforme”. Qu’il soit de Bordeaux ou de Taïwan, il faut faire le vin selon leurs critères, leurs absolutismes, pour qu’il se vende et se vende cher. Cette vue à court terme, où seul l’intérêt économique dirige, n’est pas pour nous plaire. Nous ne voulons pas de standardisation dans la création d’un Grand Cru. L’élaboration d’un cru n’est pas une industrie, soumise aux normes, ce n’est pas une activité qui souffre de se plier à la lourdeur, à la furie législative, au logo adelphe, aux écotaxes, au numéro de lot etc… Nous avons donc choisi, sur la commune de Saint-Sulpice-de-Faleyrens (le pied de Saint-Émilion), une magnifique croupe graveleuse sur laquelle nous avons, jour après jour, utilisé tout notre savoir-faire ancestral et notre interprétation des usages modernes pour permettre à ce mamelon de nous offrir le plus grand fruit possible ! Enfin, pour respecter au maximum ce grand fruit, nous bannissons tout appareil mécanique (érafloir, pompe, etc…).” Elle a raison et on le voit une nouvelle fois avec son Saint-Émilion GC 2012, bien parfumé (cerise confite, sous-bois), généreux et complexe, un vin tout en rondeur mais de jolie charpente. Excellent 2011, de belle couleur, charnu, avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois) et persistants, qui poursuit son évolution comme le 2010, avec ces nuances se définissant par des senteurs de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, de garde. Le 2009, aux tanins savoureux, d’une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, est bien corsé et commence à peine à s’ouvrir.  Goûtez Le P du Roy, une cuvée spéciale, avec des touches de fumé et d’épices, aux tanins souples mais puissants, un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche... Il y a aussi ce Côtes-de-Castillon Arthus 2010, à la tête de son appellation, de couleur pourpre intense, aux tanins riches, très parfumé, bien épicé comme il le faut, avec des notes de groseille et de cuir, et des tanins très équilibrés (voir le Classement des Côtes), et le Saint-Émilion Bertinat Lartigue 2011, alliant fermeté et rondeur, aux tanins savoureux, de robe intense, au nez persistant avec des nuances de fruits à noyau au palais.

Danielle Dubois

33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 72 75
Télécopie :05 40 54 08 01
Email : dubricru@terroirsenliberte.com
Site personnel : www.terroirsenliberte.com

Château LE DESTRIER


Depuis plus de quatre générations, les Vignobles Cheminade œuvrent à Saint-Pey-d'Armens. “En fonction du degré optimal de maturation, précise-t-on, la cueillette est élaborée fin septembre début octobre, parcelle par parcelle. La vendange est triée successivement et manuellement avant d'être mise en cuves thermorégulées pour les vinifications. Le vin est entonné dans des fûts de chêne durant 12 mois pour son élaboration et son vieillissement avant d'être assemblé et mis en bouteille au printemps suivant.” Un excellent Saint-Émilion Château Le Destrier cuvée Prestige 2014, 100% Merlot noir issu de vignes de 60 ans sur sol argilo-siliceux (12 mois en barriques neuves à 50%), de bouche profonde, de robe rouge sombre, aux notes de prune et de cuir, avec des nuances épicées, un vin complexe, harmonieux, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante, vraiment très réussi, à prévoir sur des feuilletés aux morilles ou un caneton froid aux agrumes. Le 2012 est de couleur grenat, aux tanins savoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et de poivre. Savoureux 2011, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme, parfumé, très persistant. Le 2010 est de très bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits mûrs (prune, groseille), riche et souple à la fois. Le Premium Château Le Destrier Saint-Émilion GC 2012 est charpenté, élégant, aux tanins denses, tout en bouche, légèrement épicé, bien bouqueté, avec des notes de mûre et de sous-bois, coloré, alliant charpente et velouté au palais, tandis que le 2011, généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en finale, est charpenté, avec des tanins structurés. Goûtez le Bordeaux rouge Les Chênes 2014, vieilli en fûts, aux tanins fermes et savoureux, avec des notes de griotte et d’épices.

Olivier Cheminade - Vignobles Cheminade
7, Peyrouquet
33330 Saint-Pey-d'Armens
Téléphone :05 57 47 15 39 et 06 10 31 40 13
Télécopie :05 57 47 13 82
Email : contact@vignobles-cheminade.com
Site personnel : www.vignobles-cheminade.com

CHÂTEAU FILLON


Ainsi qu’en témoigne le blason que l’on découvre à l’entrée de la demeure, ce château appartenait au 19ème siècle à la Compagnie du Soleil, l’une des premières compagnies d’assurance à couvrir le risque incendie. Fondée par un alsacien, Charles-Xavier Thomas qui s’est également illustré en inventant la première machine à calculer industrielle, le hasard aura voulu qu’à nouveau des Alsaciens prennent possession des lieux pour perpétuer l’histoire de cette belle propriété. Implanté sur la route du vin qui relie Sauternes à Saint-Emilion, le vignoble de Château Fillon s’étend au pied de la butte de Launay, qui constitue le point culminant du vignoble bordelais. Le domaine s’étend sur une surface de 115 hectares et est situé à 50 km à l’Est de Bordeaux. Depuis 2008, Château Fillon appartient à la maison alsacienne BESTHEIM qui en a repris l’exploitation. L’objectif est de produire des vins de qualité, à la présentation irréprochable et à un très bon rapport qualité/prix/plaisir. L’agriculture raisonnée y est appliquée, car le respect de l’environnement fait partie des valeurs et des engagements de la Maison. La Maison vous propose ce Bordeaux Supérieur « L’Apogée » de Château Fillon 2011. « Cette cuvée hors normes, nous précise-t-on, est le fruit d’une sélection parcellaire de vignes âgées de plus de 35 ans et exposées plein sud. Elle est issue d’un assemblage à parts égales de Cabernet-Sauvignon et de Merlot ». Une cuvée haut de gamme, très bien élevée, très équilibrée, aux tanins fermes, au nez où dominent le cassis mûr et des arômes de sous-bois, riche en couleur comme en matière, d’excellente évolution.

Thierry SCHOEPFER - Directeur Général
3, rue du Général de Gaulle
68630 Bennwihr
Téléphone :03 89 49 09 29
Télécopie :03 89 49 09 20
Email : chateaufillon@vinsdusiecle.com
Site : chateaufillon
Site personnel : www.chateau-fillon.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château Vieux Sarpe


Le vignoble est l'un des plus anciens et des plus anciennement réputés de Saint-Emilion. En 1750, Pierre Beylot, négociant libournais parle déjà du "cru de Sarpe". En 1807, son fils Mathieu achète à très haut prix des vins de Sarpe qui partent pour Bruxelles par "voiture". En 1867, à l'Exposition Universelle de Paris, les deux propriétaires de Sarpe sont inscrits sur la liste des 36 crus de Saint-Emilion qui obtiennent la médialle d'Or : Comte de Carles et Ducarpe Ainé.
Très joli Saint-Émilion GC Château Vieux Sarpe 2014, avec ce nez puissant et subtil à la fois, est marqué par des notes de fruits mûrs et de truffe, de bouche ample et charnue, tout en couleur et en matière. Le 2012 a des tanins très équilibrés et savoureux à la fois, charnu comme il se doit, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées et de sous-bois, un vin gras et distingué, d’une belle robe pourpre. Remarquable 2010, riche en couleur comme en matière, au nez intense de fruits et d’humus, légèrement épicé comme il se doit, de bonne bouche, classique de ce beau millésime, très prometteur comme le 2009, aux arômes de griotte, de fraise des bois et d’épices, charnu, ample, avec des tanins riches, est un vin puissant en arômes comme en structure, de fort belle évolution, parfait sur un bœuf à l'aigre-doux. Voir les Vignobles J.Janoueix à Libourne.

Jean-François et Françoise Janoueix
37, rue Pline-Parmentier - BP 192
33503 Libourne Cedex
Tél. : 05 57 51 41 86
Fax : 05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
www.j-janoueix-bordeaux.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château LAMOTHE-DESPUJOLS


Une expolitation familiale de 7,5 ha (Cru Classé). Le vignoble est situé à l'ouest du village de Sauternes, 85% Sémillon, 10% Sauvignon, 5% Muscadelle. C'est un point culminant de l'appellation, dominant la vallée du Ciron.
On y goûte ce Sauternes 2012, de bouche suave, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d’abricot. Beau 2011, puissant au nez comme en bouche, aux notes discrètes de fruits confits et de fleurs blanches, intense, de très belle évolution. Le 2010, un vin dense et onctueux, puissant et parfumé, est tout en finesse aromatique (rose, miel, pain brioché...), à déboucher sur un poulet à l'aïl ou un Roquefort.

Marie-France et Guy Despujols

Vignobles PELLE


Une histoire familiale qui débuta, en 1840, au Château de Jayle. Cinq générations s’y sont succédées donnant naissance également au Château Les Ancres et produisant des Bordeaux et Côtes de Bordeaux Saint-Macaire, répartis sur une superficie de 68 ha. 
Le Bordeaux rouge Châteaux de Jayle Barrique 2010, 95% Cabernet Sauvignon et 5% Merlot, élevé en barriques pendant 8 mois, coloré, a des notes de cassis très mûr et d’épices, un vin de fort belle structure, de bouche savoureuse et persistante (8 e). Le Côtes de Bordeaux Saint Macaire blanc sec Acacia 2014, 70% Sauvignon et 30% Sémillon, élevé en fûts d’acacia pendant 6 mois, qui dégage des nuances d’amande et de citron, d’une belle couleur or, ample et ronde, particulièrement abordable (7 €).
Séduisant Côtes de Bordeaux Saint Macaire blanc sec Plaisir Fruité 2015, 100% Sauvignon, élevé en cuves Inox, est classique, au nez à dominante de fruits frais, fin et rond (5 €).

1 et 2, Jayle
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Tél. : 05 56 63 60 90
Fax : 05 56 63 60 90
Email : contact@vignobles-pelle.com
www.vignobles-pelle.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015

 



Château de La GRENIERE


Domaine de BAVOLIER


Château des BROUSTERAS


Château BOUTILLON


Château de LAUBERTRIE


Château PLINCE


Château Les GRAVES


Château TROTTE VIEILLE


Clos TRIMOULET


Clos RENÉ


Château BICHON-CASSIGNOLS


Château LARRAT


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château PIRON


Château CANON-CHAIGNEAU


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château de COUDOT


Château CHENE-VIEUX


Château LOIRAC


Château CERTAN de MAY de CERTAN



CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CLOS TRIMOULET


CHATEAU DU MASSON


CEDRIC CHIGNARD


CHATEAU FABAS


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE DU CHALET POUILLY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales