Terroirs De Bordeaux

Edition du 21/04/2015
 

CLOS TRIMOULET Une histoire de famille et de terroir

Réputation

Clos TRIMOULET

Des vignerons qui s’adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à l’anticipation, au sens d’observation et à leur grande expérience.?Chaque année, ils essayent de tirer la quintessence du millésime, avec humilité, s’effaçant devant la Nature, qui reste reine. “C’est quand on rentre du très bon raisin que l’on fait du très bon vin” !


“Nous avons la chance d’avoir eu une très belle série de millésimes ces dernières années, précise Alain Appollot, et nous obtenons des vins de qualité régulière. La matière première est primordiale, pour avoir de jolis raisins à vendanger, nous travaillons beaucoup au vignoble, mon frère Joël et moi. Clos Trimoulet Grand Cru est un vin issu d’une dizaine d’hectares, régulièrement primé dans les différents concours internationaux. C’est un vin typé, de belle robe grenat, aux notes de framboise et de mûre, d’épices, de sous-bois, un vin riche, généreux, aux tanins puissants et soyeux, persistant en bouche et d’excellente évolution. Nous sommes très contents de nos deux millésimes Clos Trimoulet 2012 et 2011, nous avons d’ailleurs obtenu deux médailles d’Or à Bordeaux. Pour le millésime 2011, les vins sont un peu plus tanniques, plus puissants que le millésime 2012, avec des vins plus en rondeur. Arômes de fruits rouges et noirs, belle richesse en couleur. Pour les grands crus, le potentiel de garde est un peu plus important. Nos terroirs donnent en général des vins soyeux, au fruité généreux surtout pour les 2011 et 2012. Clos Trimoulet 2010 (médaille d'Argent) : millésime très apprécié dans la lignée du 2009, un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent. Le Château Chevalier Saint-Georges (Montagne Saint-Émilion) est produit sur une surface de 4 ha dans les communes de Montagne et de Saint-Georges. Ce joli terroir d’argile profonde donne au vin une belle structure, un bel équilibre, des arômes fruités, un réel potentiel de garde. Pour le 2014, toujours en élevage, nous sommes très contents, les mois de septembre et octobre très chauds, nous ont permis de réussir un 2014 formidable, un très beau vin, ce bel été indien a vraiment sauvé le millésime. En 2013, après les sélections, le vin est tout à fait réussi, très qualitatif. Un vin assez fruité, assez fin, pas de grosse puissance tannique, des vins qui se dégusteront assez facilement. 2012 : un vin très équilibré avec des tanins plus souples, un vin d’une belle harmonie, d’une belle structure aux arômes fruités très flatteurs. Une belle réussite lui aussi. 2011 : jolie couleur assez profonde, belle concentration, tanins présents, vin bien classique, très agréable, avec une finale très élégante. Chevalier Saint-Georges 2010 (médaille d'Argent) : un vin un peu plus souple que le Grand Cru, on retrouve les mêmes caractéristiques selon les millésimes, le vin est d’une couleur soutenue, il est un peu moins concentré, plus accessible avec plus de souplesse, des tanins assez ronds, un fruité très agréable de fruits rouges, bel équilibre harmonieux, finale longue qui va s’épanouir. Notre terroir argilo-sablonneux est très diversifié, c’est un atout à l’assemblage, ainsi, nous profitons de la puissance des terres argileuses et de la finesse apportée par des terres sablonneuses. Cela donne un ensemble très harmonieux. Nous effectuons un élevage, terroir par terroir, avant l’assemblage. Les Grands Crus sont élevés, en fonction des millésimes, de 12 à 14 mois en barriques de chêne français dont 1/3 de bois neuf. Notre élevage sous bois est conduit avec délicatesse pour ne pas masquer le vin, je suis contre les excès, nous privilégions une chauffe moyenne. Nous cherchons à conserver la typicité de l’appellation dans nos vins, nous restons respectueux de notre terroir et ne voulons pas produire des vins hors normes. Finalement, nous sommes très traditionnels et cela se retrouve dans nos vins.”

   

CLOS TRIMOULET Une histoire de famille et de terroir

Guy, Alain et Joël Appollot

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 24 71 96
Télécopie : 05 57 74 45 88
Email : contact@clos-trimoulet.com

Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet




> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
MOULIN VIEUX
CLOS DU NOTAIRE
HAUT-MACO
LA CROIX-DAVIDS
COTS
CROUTE-CHARLUS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX
RICAUD
PAYRE
BAVOLIER
LAMOTHE de HAUX
MELIN
SAINT-AMAND
CASTILLON FRANCS
ARTHUS
LAFLEUR BEAUSEJOUR
PILLEBOIS
(HAUT-BEYNAT)
BLAYE
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
PETIT BOYER
GRAVES D'ARDONNEAU
Les BERTRANDS
GIGAULT



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
REYNAUD
GRAND-MAISON
HAUT-MOUSSEAU
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

ANNICHE
CEDRES
(CARIGNAN)
BRETHOUS
COTE MONTPEZAT
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
(BARREYRE)
FARIZEAU
(GRIMONT)
CASTILLON FRANCS
BEL-AIR
(CLOS VIEUX ROCHERS)
PUYFROMAGE (Francs)
CHAINCHON
FILLIOL
BLAYE

BOIS VERT
HAUT-BACON
BERGERE-BRIMAUD
BOTTE
HAUT-COLOMBIER
(PETITS-ARNAUDS)

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

CAVE QUINSAC
CASTILLON FRANCS
BLAYE

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château FOURCAS-DUPRÉ


Un cru qui surprendrait un bon nombre de crus plus connus (et beaucoup plus chers) dans une dégustation “à l’aveugle”. C'est avec Alex Laffont, œnophile éclairé et ami de toujours, que Guy Pagès rachète, le 24 novembre 1970, les 2000 parts de la Sci et en devient le gérant. D’importants travaux sont alors engagés pour en faire l’une des valeurs sûres de son appellation. Listrac-Médoc est l’une des six appellations communales du Médoc…. En lui succédant en 1985, son fils, Patrice Pagès, conserve le même état d’esprit : minutie, savoir faire et passion. Ainsi, les vins du Château Fourcas Dupré n’ont pas cessé de progresser au cours des 30 dernières années. Reconnu par ses pairs, le Château Fourcas Dupré est membre de l’Union des Grands Crus de Bordeaux, de l’Académie du Vin de Bordeaux et de la Commanderie du Bontemps Médoc et Graves, Sauternes et Barsac...  Belle réussite avec ce Listrac Médoc 2012, de robe grenat soutenu, parfumé (framboise, prune, humus), de belle charpente, un joli vin qui réunit concentration aromatique et souplesse, de bouche soyeuse mais corsée_definition.html"class="lexique" target="_blank">corsée. Le 2011 se goûte déjà particulièrement bien, un vin où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, riche en couleur comme en matière, d'une belle longueur. Remarquable 2010, richement bouqueté, alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, dense et velouté, de garde. Le Listrac-Médoc Château Bellevue Laffont, coloré et dense, aux nuances de cerise confite, associe structure et élégance en bouche, bien typé comme cet autre Listrac-Médoc Hautes Terres, aux tanins fondus, d’un beau rouge grenat, corsé, riche et rond à la fois, épicé, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre en finale.

Patrice Pagès

33480 Listrac-Médoc
Téléphone :05 56 58 01 07
Télécopie :05 56 58 02 27
Email : info@fourcasdupre.com
Site personnel : www.fourcasdupre.com

Château BERTHENON


Les routes du Château Berthenon et de la famille Planteur-Ponz se sont croisées pour la première fois en 1953. C'est à cette époque que Paul Planteur (le grand-père) a racheté ce domaine viticole qui était quasiment à l'abandon. Il a transmis rapidement la propriété à ses enfants et ce sont eux (Léa et Henri) qui ont remis le Château en état et l'ont fait prospérer. Le relais a été transmis à la troisième génération (Thérèse et Thierry) depuis 1999. Le domaine s'étend désormais sur 32 ha, composé de 80% de Merlot et de 20% de Cabernet-Sauvignon. “Dans le millésime 2013, nous explique Thérèse Ponz-Szymanski, la qualité n'étant pas suffisante pour supporter l'élevage en barriques, il n'y aura pas de cuvées Henry ou Chloé. En 2014, qualité et quantité sont présentes dans toutes les couleurs, une année parfaite. Ventes en 2015 : les moelleux 2012, les blancs secs et les rosés 2014, les crémants blancs et rosés 2014, les Crémants rosés et blancs 2012 et, à partir de mars, les Bordeaux rouges 2012.” Une bonne occasion de savourer ce Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Chloé 2012, éraflage total de la vendange, fermentation malolactique en fûts, élevage sur lies fines en barriques neuves 18 mois, vraiment très réussi, de belle robe grenat, de très bonne base tannique, riche et plein, au nez dominé par le cassis mûr et le fumé. Le Blaye Côtes de Bordeaux cuvée Spéciale du Père Henri 2012, de couleur grenat, développe des nuances de fruits rouges bien mûrs et une touche d’épices, charnu. Joli Blaye Bordeaux blanc Sauvignon, à la fois nerveux et rond, finement bouqueté. De bouche suave, le Bordeaux moelleux (pur Sauvignon gris), est marqué par la pêche très mûre, un joli vin ample et typé, de bouche franche comme ce Crémant de Bordeaux blanc, même cépage, frais et fin, aux bulles légères, de bouche vive où l’on retrouve l’amande fraîche et la pomme.

Thérèse Ponz Szymanski
3, Le Barrail
33390 Saint-Paul-de-Blaye
Téléphone :05 57 42 52 24
Télécopie :05 57 42 52 24
Email : info@chateauberthenon.com
Site personnel : www.chateauberthenon.com

Château LAGRANGE Les TOURS


Un domaine de 22 ha de vignes plantées d'un seul tenant, dans un ensemble de 38 ha. Le terroir argilo-calcaire bénéficie d'une belle exposition. L'encépagement est constitué de 65% de Merlot, 25% de Cabernet-Sauvignon et 10% de Cabernet franc. Beau Bordeaux Supérieur Château La Croix Saint-Benoît 2010, charnu, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’une jolie concentration, aux notes de groseille, d’humus, généreux, de couleur pourpre, de bouche classique comme le 2009, corsé et gras, associant structure et élégance, parfumé (mûre, cannelle), de très jolie charpente, de couleur pourpre et de fort bonne évolution. Le Bordeaux Supérieur 2010, puissant, avec des notes de groseille et de cannelle, aux tanins mûrs. Charmeur Bordeaux Clairet Rosé l’Idée Claire, souple, frais, puissant au palais, sec et suave à la fois, tout en séduction.

Michel et Pierre Choquet
30, rue de Bernescut
33240 Cubzac-Les-Ponts
Téléphone :05 57 43 04 96
Télécopie :05 57 43 04 96
Email : vignobles.choquet@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-lagrange-les-tours.fr

CHATEAU CANTENAC


Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à ce que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaires à sa prospérité. Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidé de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation, et gère également notre Listrac-Médoc Château La Lauzette Declercq, Cru Bourgeois, et Johan s’occupe de la commercialisation et de la gestion du Château Cantenac. « C’est une période charnière où j’effectue la passation de pouvoir à mes deux fils. Je n’oublie pas Frédéric qui même s’il ne travaille pas sur la propriété, a quand même réalisé le site internet et reste un fervent soutien. Donc tout le monde se sent impliqué ! » Les 12 hectares s'étendent dans le prolongement du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 75% de Merlot noir, 20% de Cabernet-franc et 5% de Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux et argileux permet une excellente maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche. En 2000, ils ont lancé la cuvée “Sélection Madame”, une jolie sélection de Merlot, un vin charmeur et très fruité. L’œnotourisme prend une part de plus en plus importante avec des visites-dégustations traditionnelles ou personnalisées. Et la charte “Vignobles et chais en Bordelais” est venue valider la qualité de notre accueil. Il y a également Les Portes Ouvertes, au mois de mai, qui sont toujours l’occasion de présenter notre vignoble avec un évènement culturel et ludique, et, dans le cadre des Grandes Heures de Saint-Emilion, les concerts-dégustations.

Nicole Roskam-Brunot

33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 51 35 22
Télécopie :05 57 25 19 15
Email : chateaucantenac@vinsdusiecle.com
Site : chateaucantenac
Site personnel : www.chateau-cantenac.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château LAFARGUE


Une propriété de 18,50 ha, menée par Jean-Pierre Leymarie, ancien maraîcher, qui s’est passionné pour son cru, le développant petit à petit.
Beau Pessac-Léognan cuvée Prestige rouge 2010, d’une belle structure tannique et d’une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouche suave et veloutée, d’excellente évolution. Le Pessac-Léognan rouge 2011, très classique du millésime, est soyeux, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, un vin qui allie une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, corsé et ample en finale. ample et fondue.
Le Pessac-Léognan cuvée Alexandre blanc 2012, est séduisant, au nez concentré où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, d’une belle longueur au palais, à déboucher sur un sandre poché en sauce. Le 2011, avec des arômes de fougère et de fruits frais, suave, aux notes florales où l'on retrouve l'acacia et la pêche jaune, de robe claire, brillante et limpide.

Jean-Pierre Leymarie

Château BRONDELLE


Savoureux Graves rouge 2010, d’un beau rouge profond, concentré, ample, velouté et fruité en bouche, avec ses tanins ronds et puissants à la fois, de bouche persistante, un vin qui associe richesse et harmonie, de très bonne évolution.
Il y a encore le Classic blanc 2013, tout en fraîcheur aromatique, de bouche persistante et harmonieuse, avec des nuances de genêt et de fruits frais, et le Classic rouge 2011, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds.
Goûtez le Bordeaux Supérieur Bras d’argent 2011, avec ce nez de fruits rouges et noirs bien mûrs, de bouche souple.

Jean-Noël Belloc

Château GRAND FRANÇAIS


Au sommet de son appellation. Dominique Vacher a réhabilité cette propriété familiale dont le vignoble est situé sur les coteaux de la Vallée de l’Isle. Agriculture biologique, expression du terroir, vinifications soignées dans la grande tradition bordelaise…
“Lorsque le destin vous permet de respecter les créations des aïeuls, précise Dominique Vacher, comment ne pas faire vivre l’âme d’un vignoble et de son vin : le temps use les motivations, et si une génération a laissé en sommeil ce joyau, je n’ai pu participer au renoncement du savoir-faire des ancêtres. Vignoble souvent primé pour sa tenue, je me suis consacré à valoriser le savoir.
Homme de culture scientifique, j’ai toujours cherché l’esthétisme dans les mécaniques complexes de la vie. Et comment ne pas retrouver dans le nectar d’un bon vin, tous ces aspects ? Qualitativement très complexe, un vin est constitué de millions de molécules différentes et de sa flore naturelle : le vin vit. C’est parce qu’il y a de la vie que j’ai éliminé toute molécule chimique de produits phytosanitaires on optant pour une agriculture biologique. Et c’est parce que j’aime retrouver la vie dans un vin que nous l’élevons naturellement. Cet élevage est pour moi une éducation du vin. Il est donc éduqué en apprenant les bonnes manières : attention de chaque instant pour restituer à Grand Français l’esthétique et l’élégance. Grand Français vit dans un cadre sobre et chic, ni clinquant ni artifice. Il est ma vision de la vie, cherchant amélioration continuelle dans ses techniques et le désir du partage de ma création.
À Grand Français, le vin se conjugue au passé et au présent. Le respect des traditions et le savoir-faire technique actuel vivent en harmonie. L’alliance du terroir et des hommes qui vivent leur passion fait naître des vins naturels et complexes. Le toponyme gascon, Grand Français, remonte au XVe siècle, désignant une région comprise entre les vallées de l’Isle et de la Dronne, affluents de la Dordogne. Région voisine de Saint-Émilion où probablement un seigneur de la grande France voulait exprimer la quintessence du sol et du microclimat particulier. Ainsi est né le Château Grand Français, puisant dans le sol sablo-limoneux sur graves rouges, depuis des siècles, les richesses, pour donner la générosité toute naturelle aux Cabernets francs, Cabernets-Sauvignons et Merlots.
La naturalité est respectée par l’agriculture biologique conduite sur le domaine. Outre la situation, le savoir des hommes au fil du temps a privilégié un choix de cépages avec une forte proportion de Cabernets. La récolte manuelle permet une sélection des grappes qui une fois éraflées donnent des baies de grande intégrité. Les vins, suivis par les conseils de plusieurs œnologues, sont élaborés par le Maître de Chai qui finalise sa personnalité au travers de la pluralité. Une macération à froid d’une semaine environ apporte les arômes avant la fermentation alcoolique. La vinification est faite par cépage séparé et par parcelle. Un assemblage finalise la sélection de la cuvée traditionnelle et la cuvée spéciale destinée à être entonnée. Les barriques en chêne français sont à grains fins et proviennent de 5 tonneliers différents pour apporter une complexité au vin. À chaque millésime, 30% de barriques neuves sont intégrées. Et le temps, la surveillance du Maître de Chai, développent l’esprit de Grand Français. L’esprit Grand Français se repose pendant 6 mois au minimum après sa capture en bouteille, dont les bouchons sont rigoureusement vérifiés. Le savoir du passé, la technologie du présent, travaillent pour sa traversée dans le temps qui peut se poursuivre longtemps.”
Tous ces soins se retrouvent dans ce Bordeaux Supérieur 2010, élevé en fûts de chêne, harmonieux, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de fruits rouges frais, de bouche ample et puissante. Le 2009, élevée en fûts de chêne, alliant charpente et velouté, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, avec des notes toastées, intense, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel (6,95 e). La cuvée Héritage 2010, élévée en cuves Inox, est un vin très parfumé tout en harmonie, riche au nez avec ces senteurs de mûre et d'humus, de bonne évolution comme le 2009, aux notes de fruits surmûris et d'épices, de très bonne bouche, à déboucher sur un filet d'agneau aux échalotes confites, par exemple.

Dominique Vacher

> Les précédentes éditions

Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015

 



Château HENNEBELLE


Château des GRAVIÈRES


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château CORNEMPS


Château BÉCHEREAU


Château LAGRANGE Les TOURS


Château de VIMONT


Château LAFLEUR du ROY


Château de LAUBERTRIE


Château BELLE GARDE


Château CLAUZET


Château LAROQUE


Château PENIN


Château LAFARGUE


Château FONTESTEAU



DOMAINE DE L'AMAUVE


CHATEAU LA GALIANE


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHAMPAGNE RENE RUTAT


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR


DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHAMPAGNE LIONNEL CARREAU


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE ALAIN MICHAUD


HENRY NATTER


CHATEAU LAROQUE


CHATEAU HOURBANON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales